RELAXATION – BALANCELLE SEBASTIEN


DSC_3848

La balancelle Sébastien

La balancelle a été conçue par un chercheur, naturopathe, féminin, d’origine russe du nom de Lydia Sébastien.

Fidèle à sa conception holistique de la santé, Madame Sébastien a conçu cette balancelle afin de permettre une meilleure circulation des liquides congestionnés à certaines zones du corps pour faciliter la guérison.

La balancelle Sébastien est un fauteuil de relaxation reproduisant un balancement naturel d’avant en arrière, dont le rythme à été étudié pour se régler sur celui des contractions des vaisseaux sanguins. Ce mouvement offre à nos cellules un doux massage afin d’améliorer la fluidité de tous les systèmes qui véhiculent la vie dans le corps : cardio-vasculaires, nerveux, circulation sanguine, lymphatique, nettoyage rétinien.

Nos cellules sont alors mieux nourries et oxygénées et permet l’élimination des déchets( toxine). Son emploi n’exclut pas, bien entendu, la pratique régulière d’un sport.

Lydia Sébastien, passionnée d’ophtalmologie, a démontré les bienfaits des séances sur les yeux. Avec l’aide d’un ophtalmologue, en comparant l’état des vaisseaux avant et après l’utilisation assidue de la balancelle.  Ils ont démontré ses effets spectaculaires sur la circulation et sur la régénérescence des fonctions de notre œil.

La balancelle Sébastien libère des tensions musculaires et de la fatigue y compris la fatigue oculaire. La perception et le confort visuel s’en trouvent améliorés.

Lydia Sébastien a démontré la régénérescence des vaisseaux et le «nettoyage» des nerfs après seulement 3 à 4 mois d’utilisation quotidienne de la balancelle. Il a été démontré que la balancelle était responsable d’un « nettoyage tissulaire » profond, indispensable pour prévenir la DMLA.

 

retine (2)

 

Sur la photo A, on voit que le nerf optique (à gauche) est entouré de nombreux pigments de vieillesse (dépôts lipidiques) mal drainés par la circulation veineuse défaillante. La rétine est plutôt violacée par le manque d’oxygène.

En B, après 3 mois seulement, la zone du nerf optique a retrouvé sa couleur jaune normale, libérée des toxines qui l’encombraient.

En C on voit une autre rétine profondément «  encrassée de déchets » et présentant en plus une lésion noire centrale due à l’avancée en âge. Le gros vaisseau du bas est envahi de déchets résiduels accumulés.

En D 4 mois après, la lésion est réduite de 50% et la zone altérée du bas est quasiment normalisée. La balancelle permet donc de libérer les cellules rétiniennes des déchets en quelques mois et cela démontre que la dégénérescence serait la conséquence d’une mauvaise irrigation. La balancelle permet l’amélioration de l’irrigation et du drainage des tissus (y compris ceux de l’œil) donc la santé et la régénérescence progressive.

Chaque fois qu’un fond d’œil est visiblement abîmé, 3 mois d’exercices suffisent pour une amélioration spectaculaire. L’acuité visuelle devient meilleure (cf référence « comment se régénérer pour bien vieillir » de DANIEL KIEFFER).